Notions diverses

Penser par soi-même

Penser par soi même est-ce possible ?

Avoir une autonomie intellectuelle c’est difficile.
Nous avons dès notre naissance l’influence de notre entourage, nos parents, notre milieu social, puis de l’éducation reçue, de l’instruction scolaire, de nos amis, des médias, de nos lectures, des mouvements d’opinion et/ou de masse, des enseignements culturels, religieux, de la politique, des professeurs, des spécialistes, des intellectuels, de notre historique familial.
Un ensemble de stéréotypes inculqués qui vont interagir avec les limites de capacités et les automatismes de notre cerveau.
Donc des préjugés  ancrés en nous, des influences, la pression de la vie (argent, endettement, le "TGV" du monde économique)
Cela oblige d’autant plus à un gros effort pour comprendre les faits, les autres, leurs structures, leurs préjugés, écouter leurs vérités et se forger son avis.
Il n’est pas facile d’admettre que beaucoup de nos réactions sont dictées par des habitudes, des peurs, des besoins, des envies.
Certains ne s’en rendent même pas compte durant leur vie, ils n’ont pas ce recul, cette formation, cette information et les difficultés de la vie, les manipulations, les enferment dans un carcan
Il faut donc être sensibilisé et éduqué à ces phénomènes bloquant et avoir le courage de regarder la réalité des choses.
Connaître les faits, les circonstances, les élèments divers en jeu et les intervenants, la logique des autres sans rester sur sa propre logique
Faire ensuite une synthèse pour comprendre.
Il est donc important d’aider les personnes à comprendre sans les manipuler
L’école doit en être une des bases de l’apport des ressources de pensée pour la réussite dans la vie.
Il faut donc que ceux qui enseignent soient formés à ces thèmes et en aient fait l'expérience eux mêmes.
(autre texte lié : qu’est ce que la vérité, la vérité existe-t-elle ? )
L'essentiel c'est de savoir écouter et essayer de comprendre ceux qui ne pensent pas comme vous sans oeillères.
Cela permet dans tous les cas d'avancer et de sortir de son confort intellectuel, de ne pas s'enfermer dans une pensée unique, dans de l’égocentrisme qui n’est pas une autonomie intellectuelle. Le monde est complexe l'Humain est divers.

Estime de soi

Estime de soi

Pour s’accomplir, réussir sa vie, son passage sur cette Terre, l’Être humain a besoin d’avoir un regard positif sur lui même.
L’estime de soi se bâtit à la fois par ce que pense de vous les autres mais aussi ce que l’on ressent en soi.
Cela passe par la reconnaissance apportée par les autres et par l’« amour » que l’on se porte.
Ces deux paramètres sont continuellement en variation leur excès ou leur absence vont influencer sur la personnalité et le bonheur.
Nous avons besoin de recevoir des autres une image de nous positive, cela donne de la force, nous motive, nous permet de relever des défis, de s’ouvrir vers les autres pour la vie sociale.
Cela déteindra automatiquement sur notre accomplissement personnel et donnera du sens à notre vie.
C’est un équilibre permanent tout au long de la vie.
Il est important de construire un socle solide dès l’enfance avec l’aide, le regard , l'accompagnement des parents donnant de la valeur à soi.
Nous allons nous construire au fil du temps, ce socle permettra de poser les bases de cette estime, de la confiance et formera la personnalité.
Les étapes de l’enfance, l’enseignement, les relations avec les autres, les pairs, vont consolider ce socle, permettant alors de ne varier que par des évènements de la vie sans changer le fond et en améliorant l’expérience.
Car l’absence d’estime de soi rend faible et peut entraîner des conséquences néfastes, tant pour soi que vers les autres, par des comportements et des attitudes destructrices (isolement, dépression, addiction, sentiment d’impuissance, anxiété, bipolarité, hypersensibilité besoins de plaire obsessionnel, détestation de soi, perte de confiance, sentiment d’injustice,...)
Le trop d’estime de soi entraîne aussi des dérives (amour propre débordant, rabaissement des autres, perversité, destruction de l’entourage, absence de vie sociale, besoin de domination..)
L’estime de soi, au fil de la vie varie selon les séquelles dues aux souffrances durant l’enfance, ou lors d’éventements de la vie (décès, divorce, accident..), de phénomènes subis (harcèlement, moqueries, échecs..) entraînant une place sociétale non acceptée.
Il est donc important de se connaître, s’accepter et de se prendre en main.
Le rôle des autres est aussi essentiel, l’éducation de tous pour s’accepter les uns les autres, se respecter, définir les régles de vie en commun
Se connaître, c'est s’accepter comme l’on est, être conscient de la réalité de soi et des choses, de ses défauts, forces et analyser ses réussites ses échecs en toute humilité avec soi même
Aller vers les autres, être ouvert aux idées, savoir dire non, s’affirmer, définir ses organisations, ses objectifs, ses valeurs, s'auto-diagnostiquer, agir pour sa satisfaction personnelle mais aussi pour les autres car nous en retirerons du positif.
Être bienveillant avec soi-même, comprendre son unicité.
Définir ses objectifs, maîtriser et comprendre ses émotions.
Être conscient de son apport, ne pas chercher à se comparer, s’accepter et être accepté comme on est.
Tisser des liens avec soi et les autres avec vérité et sincérité.
Avoir confiance en soi découle et agit sur l’estime de soi, participe à l' accomplissement personnel, donne du sens à notre vie et à notre passage sur terre.

Être soi- même

Que veut dire être soi-même?
Peut-on être soi même?
A quel moment de la vie est-on soi-même?
Difficile à dire ! Tout Être Humain est complexe, unique, changeant suivant les circonstances, les périodes de sa vie.
Il "subit" ses environnements, ses constituants personnels, des influences...
Il va se créer, se former, forger ses expériences
Suivant les lieux, les entourages, ses milieux de vie, il "jouera" des rôles différents (comédien de la vie).
L'image qu'il envoie ou qu'il pense envoyer est différente de celle que les autres ressentent et elle différe pour chaque personne face à vous
Au fil du temps arrivera-t-il à avoir suffisamment d'élèments pour vraiment se connaître, se trouver, penser par lui même et acquérir une vraie estime de soi?
Faudra-t-il attendre d'arriver au terme de sa vie pour se comprendre.
Il est important de l'accompagner dès le début et lui donner les armes, les savoirs dans tous les domaines de la vie.

Réussir sa vie

Que veut dire ce terme?
Nous ne sommes pas seul et tout est relatif
Qu'est ce qu'une vie réussie?
A quel moment peut-on s'arrêter et dire j'ai réussi ma vie?

En fonction des objectifs des chemins que nous choisissons il est possible de faire un point et de se positionnner
Mais quand tout est "imposé" par la vie, quand les choix ne sont pas possibles ou difficiles
Quand on n'a pas la liberté de penser et de vivre selon des choix assumés

A l'heure des points lors d'occasion ou d'évènements ou du bilan "final' sur quels critères se reposer?
Notre parcours aura-t-il été heureux, avons nous fait des choix judicieux?

Ce qui est important c'est d'avoir l'esprit satisfait et la senssation d'avoir eu une vie qui a servi qui a été utile et qui nous a apporté du bien être

 

  • Etapes et outils pour la personne

    Les étapes à travailler individuellement pour trouver ses chemins de vie en toute sérénité et donner du sens à sa vie (+ les outils d'Aideur)
  • Notions diverses

    Réussir sa vie, penser par soi même, estime de soi, être soi même,... que faut-il en penser?